Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Peinture naturelle et pas chère pour les boiseries
Mamans pâtissières, gare à vos placards. Surveillez vos réserves pour faire des gâteaux: la farine est menacée... Du moins si le bricoleur maison se prend d'une soudaine envie de refaire la déco du salon, avec cette recette de peinture non nocive, à base de farine...

Cette recette de peinture est dite "suédoise", car elle a été très utilisée dans les pays scandinaves. Elle offre un très bon pouvoir couvrant, un fini mat, et n'est pas sensible aux UV. Idéale pour l'extérieur.

La peinture se conserve plusieurs années en pots opaques fermés hermétiquement. Les pigments naturels sont disponibles dans les magasins spécialisés en matériaux de construction et peintures écologiques. Il est possible d'utiliser des ocres.
Coût: 5 €/litre de peinture à la farine. Contre les 12 à 15 € de peinture polluante vendus en grande distribution, et sans vraiment le choix de la couleur... c'est plutôt une bonne alternative!

À propos de couleur: tenez compte qu'elle va perdre quelques tons en séchant. La couleur liquide n'est pas exactement le rendu sec. Ce qui vaut aussi pour la majorité des couleurs industrielles. Écart un peu moins fort pour ces dernières. Mais côté avantages nature, santé, et tarif, c'est carrément la peinture à la farine qui prend le podium!

Cette peinture à la farine ne sera pas lavable, on s'en doute. Par contre, vos petits poumons seront bien contents, eux.

Ingrédients de la peinture suédoise à la farine

Pour 10 litres de peinture à la farine:

  • 8 litres d’eau
  • 700 g de farine blanche
  • 2 kg de pigments* (terres colorantes, ocres, pigments naturels...)
  • 1 litre d’huile de lin
  • 10 cl de savon noir: optionnel
  • 200 g sulfate de fer: optionnel; pour l'extérieur - en bidon dans les jardineries (produit d'entretien des pelouses)

Si vous tenez à employer un pigment industriel, faites un test préalable pour évaluer son comportement.

Préparation

  1. Délayer 700 g de farine dans 1 litre d’eau (astuce ci-dessous)
  2. Porter à ébullition cette sauce blanche, allongée progressivement avec 7 litres d’eau
  3. Pigmenter avec 2 kg d’ocre (ou autre pigment naturel)
  4. Chauffer la préparation 15 minutes
  5. Ajouter 1 litre d’huile de lin
  6. Cuire à nouveau pendant 1 quart d’heure, tout en remuant - option: ajouter le savon noir, qui favorise l'émulsion de la peinture
  7. Laisser refroidir, c’est prêt ! Rectifiez la consistance si besoin (normalement assez épaisse) avec un peu d’eau.

Astuces et tour de main

Pour délayer la farine avant de fabriquer la peinture

C'est comme pour la pâtisserie. Il faut éviter les grumeaux. Et les longues heures à se tordre les bras pour s'en débarrasser!

Le truc consiste à d'abord ajouter un tout petit d'eau dans la farine. Incorporez bien cette eau, jusqu'à obtenir une texture totalement lisse. Un fouet ou un mixeur plongeant vous facilitera le travail. Attention aux éclaboussures: petite vitesse pour démarrer...
Rallonger à nouveau avec un peu d'eau. Répéter l'opération jusqu'à obtention d'un semi-liquide, genre bouillie de bébé.

Vu la quantité de farine, procédez en lots (4x175 gr par exemple).
Vous pourrez ensuite rallonger avec de plus grandes quantités d'eau, sans risque de former des grumeaux. Astuce valable pour les bonnes sauces de grand-mère et les ragoûts.

Pour cuire le medium de peinture

Cette préparation s'appelle un medium: c'est le liant qui permet aux pigments de couleur d'accrocher le support sur lequel on étale sa peinture, pour y rester.
Dans le cas de la peinture à la farine, il semble qu'ils s'accrochent plutôt longtemps. J'ai lu un test où le résultat est toujours nickel après 3 ans. Bon, support de mur sain et bien préparé, pièce non humide et aérée correctement. Des conditions qui valent quelles que soient les types de peinture.

Là, on fait dans le volume: 7 litres! Va falloir touiller et cuire en une seule fois, histoire d'avoir un résultat homogène. Pensez aux lessiveuses. Si votre plaque ne le permet pas, une grande cocotte, un grand fait-tout émaillé.

Finition

Vos pouvez la protéger et lui donner un joli lustre en appliquant de la cire d'abeille.

Utilisation de la peinture à la farine

Durée 5 ans. Renouveler tous les 3 - 4 ans pour une meilleure protection des boiseries en extérieur.
Sur un support neuf sans apprêt, passer une 1ère couche diluée à 10 ou 20%.
Laisser sécher 24 h entre 2 couches.

Cette peinture s’utilise essentiellement sur du bois, brut ou poncé.  Comme toutes les peintures à l'eau, vous ne pourrez pas l'appliquer sur une vieille peinture glycéro: elle s'écaillerait.

En y ajoutant 200 g de sulfate de fer (disponible en jardinerie), en même temps que les pigments, elle devient une peinture pour boiseries extérieures.

Qui l'a testée sur du plâtre?

Vous n'êtes pas autorisé à laisser de commentaire. Contactez l'administrateur si vous pensez qu'il s'agit d'une anomalie.